Your browser does not support JavaScript! Some of the site's animations or graphic effects may not display.
Skip Navigation

Un pas
en avant

Un message du chef de la direction

Eric Baptiste
Chef de la direction
CEO Eric Baptiste

Le thème du rapport annuel de cette année est « Un pas en avant ».

Qu’entendons-nous par là??

La vision de la SOCAN est d’être un leader dans la transformation des droits musicaux à l’échelle mondiale, et pour ce faire, nous devons effectuer d’importants pas vers l’avant et nous invitons tous nos membres et autres parties prenantes à effectuer ces pas en avant avec nous.

En 2015 a vu la SOCAN a fait de nombreux pas vers l’avant et de nombreux autres seront effectués en 2016.

Une fois de plus, tous nos résultats ont fracassé des records, que ce soit au chapitre des revenus et des répartitions ou au chapitre des frais, qui n’ont jamais été aussi bas. Ainsi, les revenus ont atteint 307,8 millions $ en 2015, dont 62,7 millions $ provenant de sources internationales. Nous avons réparti 276,2 millions $ aux ayants droit canadiens et étrangers, et tout ça avec un ratio de coûts nets de 9,2 %.

Nous sommes très fiers de ces réussites qui ont été rendues possibles grâce à la puissance du répertoire que nous représentons (pensons, à l’omniprésence des membres de la SOCAN sur les palmarès internationaux majeurs tout au long de 2015); mais surtout grâce au travail dévoué de tous les employés de la SOCAN à nos bureaux de Toronto, Montréal, Vancouver, Halifax, Los Angeles et Nashville.

Notre équipe des services aux membres a :

  • Lancé un nouveau processus d’inscription qui a permis de réduire le temps nécessaire à devenir membre de la SOCAN de plusieurs semaines à moins de 10 minutes.
  • Développé de nouvelles interfaces de programmation d’applications (API) à la fine pointe de la technologie afin de permettre aux programmeurs de tierces parties d’avoir accès à notre technologie pour construire des modules logiciels dont bénéficieront leurs affaires et leurs carrières.
En savoir plus...
  • Augmenté l’organisation et les commandites de camps de création musicale. Notre tout premier camp de création musicale qui a eu lieu à Shobac, en Nouvelle-Écosse, a été un franc succès, et ce, de plus d’une manière.
  • Dévoilé son « Rapport A&R » rendez-vous régulier qui vise à connecter créateurs et éditeurs de musique afin de créer des liens mutuellement bénéfiques pour leurs carrières et leurs affaires grâce à l’expertise et à la compétence que la SOCAN apporte à ses membres.
  • Lancé sa campagne « 1, 2, 3, Payé?! » qui incite les membres SOCAN à s’aider eux-mêmes en soumettant leurs « set lists » de concert afin qu’ils puissent toucher les redevances qui leur reviennent de droit.

L’équipe des licences a également fait de grands pas vers l’avant en 2015. Elle a :

  • Lancé des initiatives de nettoyage des données ainsi que mis en place un nouveau système informatique tout en percevant un montant record en revenus nationaux dans l’histoire de la SOCAN : 242,9 millions $.
  • Généré 2,19 millions $ en revenus provenant de nouveaux comptes de licences (une augmentation de 15 % comparativement à 2014 et un record sur le plan des activités récurrentes),
  • Ouvert 4244 nouveaux comptes de licences (augmentation sur 12 mois de 18 %).
  • Reçu plus de 14?800 déclarations de rapports (une augmentation de 25,8 % comparativement à 2014) et des paiements en ligne totalisant 1,2 million $ (une augmentation de 40 % comparativement à 2014) via son portail B2B eSOCAN.
  • Augmenté la cadence du programme Autorisé à vous divertir auprès des utilisateurs détenant une licence tels que les détaillants, restaurateurs et festivals d’envergure. La SOCAN est de plus en plus un partenaire des entreprises qui utilisent la musique afin de faire croître leurs affaires.

Notre équipe de répartition a :

  • Mis à profit l’expertise de la SOCAN au chapitre des données, de leur traitement et de l’identification afin d’offrir ces services à des tierces parties.
  • Bâti des systèmes qui permettent de traiter des milliards de lignes de données et des outils d’informatique décisionnelle et d’analyse prédictive au sujet des tendances de redevances.
  • Consolidé notre expertise grâce à des initiatives internationales visant à rationaliser et optimiser l’échange de données à l’échelle mondiale.

Notre équipe des relations internationales a :

  • Proactivement utilisé ses outils de surveillance afin d’effectuer des recherches et d’identifier des exécutions télé internationales pour lesquelles nos membres n’avaient jamais été payés.
  • Vigoureusement soumis des réclamations qui ont permis de générer des revenus de réclamation de plus d’un million de dollars pour nos membres partout dans le monde.
  • Rendu visite à neuf sociétés étrangères au sujet de réponses ponctuelles aux réclamations, à la déclaration adéquate de nos œuvres, aux conditions d’opération changeantes de ces sociétés et des entreprises de leurs marchés respectifs.

L’équipe des affaires du Québec a :

  • Ouvert ses nouveaux bureaux au cœur d’un des quartiers les plus bouillonnants de création musicale à Montréal.
  • Organisé régulièrement des réunions du conseil d’administration ainsi qu’avec nos membres dans ses bureaux de Montréal, rendant du coup ces réunions plus accessibles — et moins dispendieuses — pour tous.
  • Accru notre présence dans tous les événements pertinents de l’écosystème musical québécois et présenté la première Vitrine SOCAN dans le cadre des FrancoFolies de Montréal.
  • Été l’hôte d’un Gala de Montréal entièrement repensé au légendaire Métropolis de Montréal, à quelques pas de nos nouveaux bureaux.

L’équipe des Communications & Marketing a :

  • Élargi son leadership au sein des médias grâce à une couverture média plus importante pour notre organisation et ses membres tant dans les médias imprimés qu’à la télévision et à la radio, ainsi que dans les médias en ligne.
  • A bâti sa présence et ses capacités sur les médias sociaux?; la SOCAN a sans doute la présence numérique la plus imposante de toutes les organisations de l’écosystème musical canadien.
  • Lancé une campagne publicitaire très réussie au sujet des licences et de la valeur de la musique auprès des publics cible clés.

Fait de grands pas en avant au chapitre des relations gouvernementales

  • Présenté la toute première et très réussie réception SOCAN sur la Colline Parlementaire.
  • Effectué des représentations énergiques quant à l’extension du droit d’auteur à 70 ans.
  • Rencontré des joueurs clés des gouvernements fédéral, du Québec et de l’Ontario afin de faire valoir la cause de tous les membres de la SOCAN.
  • Été le porte-étendard et assuré la coordination des coalitions de sensibilisation ACCORD et Music Policy Coalition.

Ce ne sont là que quelques exemples éloquents de la manière dont la SOCAN a fait de grands pas en avant en 2015, et 2016 nous verra poursuivre sur notre lancée de leader mondial de la transformation des droits musicaux en offrant plus de services à la fine pointe de la technologie qui nous permettront d’accroître toujours plus notre transparence, notre exactitude et notre imputabilité afin que tous nos membres puissent réellement bénéficier des opportunités offertes par l’ère numérique.

Notre succès ne se dément pas, quelle que soit la division ou la sphère d’activité de la SOCAN et je vous invite à en apprendre plus grâce à notre rapport annuel.

Un message du président

Stan Meissner
Président, auteur-compositeur
stan meissner

Deux mille quinze fut une année passionnante pour la SOCAN tandis que nous avons continué de faire de grands pas en avant, ouvrant le chemin vers l’avenir.

La SOCAN est un chef de file mondial des organisations de droits d’exécution et, grâce à d’innovantes acquisitions ainsi qu’à un domaine d’expertise élargi, nous nous assurons que la SOCAN devienne l’une, sinon la seule, organisation de droits d’exécution à être aussi bien positionnée et outillée pour répondre aux besoins en constante évolution découlant de notre univers de plus en plus numérique.

Tout au long de 2015 et en 2016, également, le Conseil d’administration de la SOCAN et sa direction ont œuvré à l’élaboration d’un nouveau plan stratégique. Nous avons réalisé que nous devions effectuer d’audacieux pas en avant pour nous adapter à ce paysage en mutation tout aussi radicale que rapide. La vision qui est ressortie de ce plan stratégique est que la SOCAN doit être le leader mondial de la transformation des droits musicaux.

Afin d’y arriver, nous avons établi cinq objectifs stratégiques :

  • Un plus vaste éventail de droits — aller au-delà des simples droits d’exécution.
  • Territoire élargi — offrir des services à nos membres ainsi qu’à nos autres clients dans des domaines reliés aux droits musicaux et au-delà des frontières canadiennes afin de nous assurer une présence globale qui soit le reflet de la mondialisation de notre industrie.
  • Élargissement de l’offre de services — offrir des services de diverses natures en tirant profit de toutes nos zones d’expertise.
  • Pertinence du service — être efficaces et efficients en offrant des services empreints d’exactitude et de transparence.
  • Innovation opérationnelle — avoir une longueur d’avance dans l’adoption de nouvelles technologies, le développement de nouveaux outils, ou grâce à des acquisitions stratégiques qui nous permettront d’offrir un service sans égal à nos membres et clients.

En savoir plus...

La SOCAN souhaite devenir la plus importante organisation de droits musicaux au monde et, en diversifiant nos activités, nous assurons notre pertinence dans cet écosystème en pleine évolution. Ne pas prendre de telles initiatives nous rendrait vulnérables et marginaux.

2015 était également une année d’élection pour notre conseil d’administration. Grâce à un solide processus de mise en candidature et de votation, nous sommes heureux d’avoir pu assurer une bonne continuité tout en accueillant quelques nouveaux visages : Robert Ott, un membre éditeur et chef de la direction de ole, ainsi que l’auteur-compositeur Safwan Javed.

Nous avons également renégocié et renouvelé le contrat de travail de notre chef de la direction, Eric Baptiste, afin de lui démontrer à quel point nous sommes satisfaits de sa gouverne, de sa vision et de son leadership. Ce nouveau contrat de cinq années fait de lui notre chef de la direction jusqu’en 2021.

Outre ces activités, nous nous sommes acquittés d’une multitude de tâches dans le cadre des responsabilités annuelles du conseil d’administration, du Comité exécutif de gouvernance, du Comité de l’identification et de la gestion des risques, du Comité des tarifs, des licences et des répartitions et du Comité des membres : examen et suivi des budgets et des prévisions financières de la SOCAN, gestion des investissements et autres activités financières, évaluation du rendement du chef de la direction, Eric Baptiste, autoévaluation du conseil d’administration et rétroactions mutuelles de pairs, supervision de nombreux événements (incluant l’AGA et les deux éditions du Gala de la SOCAN) et révision de nos stratégies, politiques et activités de communication.

En février 2015, la SOCAN a ouvert ses nouveaux bureaux de Montréal dans un quartier branché et central qui reflète bien l’image avant-gardiste de la SOCAN. Ce déménagement incluait une réorganisation et des changements de personnel visant à améliorer notre service et notre efficience.

En 2015, la SOCAN a poursuivi sur la lancée de son exercice d’innovation et de modernisation en continuant de développer son nouveau système informatique BEST (Business Enterprise Solution for Tomorrow) afin de pouvoir traiter les quantités sans cesse plus volumineuses de données qui sont requises pour le suivi de milliards d’exécutions d’œuvres musicales dans l’univers numérique. Nous prévoyons que le système sera entièrement fonctionnel d’ici la fin de 2016.

En 2015, l’affiliation entre la SOCAN et le Panthéon a pris de l’ampleur grâce à des initiatives-clés qui ont permis de redonner de la vigueur et de sensibiliser le grand public à l’organisation et ses membres intronisés. Ainsi, nous avons lancé la série Classiques revisités en collaboration avec CBC/Radio-Canada. Cette collaboration rend publiquement hommage aux chansons intronisées au Panthéon grâce à la participation des meilleurs talents musicaux au pays qui sont invités à interpréter à leur manière l’œuvre nouvellement intronisée. Douze chansons ont ainsi été intronisées en 2015 grâce à de rafraîchissantes réinterprétations par Nikki Yanofsky, Matthew Barber, Justin Rutledge, Jill Barber, Royal Wood et Alejandra Ribera, pour ne nommer que ceux-là.

Nous avons également cimenté le partenariat du PACC avec le Centre national de musique où se trouvera désormais le domicile permanent du Panthéon, à Calgary, dans le Studio Bell. Ce partenariat permettra au Panthéon de promouvoir les réalisations et contributions remarquables de ses membres intronisés tout en nous assurant d’immortaliser leur patrimoine grâce aux expositions présentées par le Centre national de musique. Le Studio Bell ouvrira ses portes au grand public à l’été 2016 et nous sommes ravis d’en faire partie.

Somme toute, la SOCAN, son conseil d’administration et son personnel ont donc vécu une année 2015 très active et transformatrice qui a rendu possibles des changements qui l’aident aujourd’hui à devenir un chef de file des organisations de droits d’exécution à travers le monde.

Faits saillants 2015

Overview Highlights

Back to Top